Séjour à Uzer – Ardèche

Mercredi 4 mai. Nous sommes trois à partir de Rives en direction d’Uzer dans l’Ardèche, pour un séjour qui durera jusqu’au dimanche 8 mai : Christian TEYSSANDIER, Jésus VALÉRO et moi-même Michel DEBERNARD. Après le repas de midi pris à Le Pouzin nous franchissons les cols de l’Arénier (682 m) et de l’Escrinet (787 m). La descente en direction d’Aubenas s’est faite à vitesse vertigineuse avec un fort vent dans le dos. Nous arrivons vers 17h et afin de ne pas rester dans nos vêtements cyclistes en attendant le reste de la troupe, Jésus et moi repartons faire un vingtaine de km à vélo avec pour ma part la montée du col du Suchet. (au total 173 km avec 1500 m de D+ pour C. TEYSSANDIER et 220 avec 1950 m de D+ pour moi)

Les autres, Brigitte et Christian ROSSAT, Andrée TEYSSANDIER, Christian DIZET et Bruno PASQUINO arrivent en minibus avec la remorque porte-vélos, suivis de Catherine et Patrick GOMMET dans leur voiture particulière.

Jeudi 5 mai. Le matin nous partons pour Ruoms, Vallon-Pont-d’Arc, St Remèze, Bidon, les gorges de l’Ardèche que nous surplombons avant de revenir à Vallon-Pont-d’Arc. Le retour se fera par Lagorce et Balazuc (104 km et 1290 m de D+). L’après midi nous irons tous, cyclistes et accompagnateurs, en minibus, voir le Pont d’Arc.

Le Pont d'Arc
Le Pont d’Arc
La petite troupe
La petite troupe

Vendredi 6 mai. Départ vers 8h30, par une fraicheur bien marquée. Nous passons par Joyeuse, Lablachère en direction du Pied de Borne puis nous prenons à droite à Les Baumes en direction du col de Testé Rouge. Cette montée aux bons pourcentages nous a tous bien fait souffrir.

Col de Testé Rouge
Col de Testé Rouge

Le retour vers Lablachère s’est fait à bonne allure. Nous aurons une bonne idée de ce qui nous attend le lendemain car nous gravirons ce que nous avons descendu (99 km et 1466 m e D+). L’après-midi, nous irons visiter le village de Vogüé.

Vogüé et son chateau
Vogüé et son chateau

Samedi 7 mai. Gilbert et Nicole Contal nous ont rejoint en camping car. Départ en direction du col de Meyrand en passant par Lablachère. Nous franchissons les col du Pas du Loup, de Chap Del Bosc puis de la Femme Morte. La descente du col de Meyrand nous a fait emprunter une route passablement défoncée. Vivement que le Tour de France vienne par ici pour que la route soit digne de nos gommes (87 km 1490 m de D+). L’après-midi nous sommes allés nous promener à Vals pour faire le plein de friandises. Le geyser qui se manifeste toutes les six heures est bien aidé par une minuterie pour faire le bonheur des badauds.

village

Dimanche 8 mai. Dernier jour avec une partie à vélo et le reste en minibus. Nous gravirons le col de Mézilhac avec un fort vent, le plus souvent favorable. Après le repas de midi, les Contal repartent de leur côté et nous rentrons sur Rives.

Nous sommes tous très contents de ce séjour et attendons l’année prochaine avec impatience pour voir quelles tortures C. Teyssandier nous aura encore concoctées.